Adrien & Alice

Martins

Echoes' Fantasy

Alice et Adriens Martins, Echoes' Fantasy

Résidence

18 au 22 octobre 2021

Studio de la Velette / CCNR

Dans le cadre du dispositif Matières Premières

Un personnage venu d’ailleurs débarque dans les lieux. Il est seul et affublé de tenues qui lui sont propres. Entre drame et joie, cette créature exprime son imaginaire, son passé et sa solitude à travers des gestes singuliers en écho à ce qui l’entoure. D’un corps machine à un corps archaïque, il est en continuel tentative de contact avec l’autre. D’une musique pop acidulée à une esthétique humanoïde, futuriste, Sci-Fi, il fabrique un langage hybride et recrée ses propres rites. À travers ces artifices et en façonnant l’espace, un corps mutant se déploie, se libère et nous emporte dans son univers.

 

Note d’intention

La nouvelle technologie me connecte à l’autre.

Internet est entrée dans ma vie et m’a permis de me démarquer très jeune. De mes blogs d’adolescent « Emo », comptes Myspace, à ma bibliothèque de films et de musiques téléchargés illégalement, Internet était un double mais aussi une extension de mon imaginaire, de ma fantaisie. A l’aube des réseaux sociaux actuels, j’y ai passé des heures afin de communiquer avec mes amis, mais aussi rencontrer de nouvelles personnes et créer des alliés que je ne trouvais pas facilement dans ma vie. Plus tard, adulte, quand j’ai commencé à créer seul mes pièces, je me suis rendu vite compte que les supports numériques étaient le point départ.

D’une musique pop acidulée à une esthétique particulière (Sci-Fi), l’outil technologique et la toile me permettent de transformer et de transposer leurs échos dans mon corps et dans ma gestuelle. Je me retrouvais seul en studio de danse avec mes appareils électroniques, mes compagnons de création. Ma matière chorégraphique pour Echoes’ Fantasy évoque le lien et l’affection que j’ai pour Internet et la technologie mais aussi la solitude et le manque de contact avec l’autre, l’être vivant, la chair, les os, l’organique. Le zone de tension entre mon corps et le technologique, ma solitude, la différence que je porte comme un étendard, la tragédie moderne selon moi.

Adrien Martins

Démo : date à venir

Création et interprétation : Adrien Martins
Collaboration artistique : Alice Martins
Création costume : Charlotte Pistien
Production : Objet Global