Plateforme européenne

9 + 10 juin 2021
Les SUBS, Lyon

Présentée dans le cadre du Focus Danse de la Biennale de la danse, la Plateforme européenne mise sur l’émergence chorégraphique.

Plébiscitée par les professionnels lors de sa première édition en 2018, elle s’affirme aujourd’hui comme un tremplin dédié à l’émergence chorégraphique régionale, européenne et internationale.

Cette année, la plateforme européenne se déroule aux SUBS et présente les pièces de 7 compagnies de la région Auvergne-Rhône-Alpes, d’Europe et d’Afrique : Collectif Petit Travers / Julien Clément & Pierre Pollet, Compagnie Chatha / Aïcha M’Barek & Hafiz Dhaou, DD Dorvillier & Zeena Parkins, Agathe Djokam Tamo, Ana Isabel Castro, Nuría Guiu et Lara Barsacq.

Cette plateforme professionnelle internationale est organisée par le CCNR/Yuval Pick en collaboration avec le Pôle européen de création – Ministère de la Culture/Maison de la Danse, en soutien à la Biennale de la danse de Lyon 2021 et leurs partenaires (Festival grec de Barcelona, Teatro Municipal de Porto/Festival DDD, Théâtre de Liège), avec le soutien de la Direction Générale de la Création Artistique et de l’ONDA.

Événement réservé aux professionnels.

Accréditations et réservations auprès de l’équipe de la Biennale de la danse de Lyon :
labiennaledelyon.com/pros
+33 (0)4 27 46 65 67
pros@labiennaledelyon.com

Votre dossier
comprendra :

Pour les demandes « accueil-studio » sur l’année 2021.
Suite à l’incendie qui a endommagé une partie du Centre Chorégraphique National de Rillieux-la-Pape en octobre 2017, nous ne serons pas en mesure d’assurer une mise à disposition d’espace pour l’année 2020. Nous vous informerons des conditions d’accueil en fonction de l’évolution de la situation du bâtiment. 
Les apports en coproduction sont maintenus, pour nous adresser votre demande merci de nous envoyer vos dossiers comprenant :

• Le dossier de présentation de la création objet de la demande (préciser le nombre de personnes en résidence de création sur le projet ainsi que les dates de résidence prévisionnelles)
• Une présentation de la compagnie
• Le budget prévisionnel du projet
• Le calendrier prévisionnel de création, et éventuellement d’exploitation (avec date et lieu de la première)
• Les liens internet vers les captations vidéo de vos dernières créations (ou bien des DVD par courrier postal)

Au

programme

Ana Isabel Castro danse sur ses histoires, sa mémoire, son imagination et joue avec les phénomènes de transposition. La réalité des événements qu’elle raconte est telle qu’on ne sait pas s’ils ont existé ou s’ils appartiennent à l'histoire de quelqu’un d’autre. Chaque composant de cette histoire se situe en effet, entre le mythe et la réalité, le mensonge et la vérité. Née en 1994, Ana Isabel Castro, artiste associée au Théâtre Municipal de Porto, présente ici sa toute première pièce créée en 2019 au Festival Dias Da Dança.
B.H.

Durée : 45 min
Où ? les SUBS, Lyon
Quand ? Mer 9 juin - 14h + 16h45

Distribution & crédits
Direction artistique Ana Isabel Castro | Direction musicale Ana Isabel Castro, Gonçalo da Silva Nova | Lumières Ricardo Alves | Interprètes Ana Isabel Castro, Filipa Saavedra, Nelita Natália, Tiago Araújo, Vânia Pereira | Stylisme Nelita Natália | Production Sara Marques

Depuis 2004, le Collectif Petit Travers interroge les relations musique-danse, à travers des partitions singulières et toujours renouvelées. Julien Clément, formé au Centre National des Arts du Cirque, et Pierre Pollet, tout autant percussionniste que batteur, nous proposent ici une expérience simple : donner à voir et à entendre la justesse, la finesse et l’étendue du dialogue subtil entre jonglage et batterie. Un spectacle de cirque qui révèle la batterie comme un cœur du corps en mouvement. 
M.F.

Durée : 25 min
Où ? les SUBS, Lyon
Quand ? Mer 9 juin - 14h + 16h45

Distribution & crédits
Création et interprétation Julien Clément (jonglage) & Pierre Pollet (batteur) | Lumière Alix Veillon | Scénographie Thibault Thelleire | Avec la complicité de Rémi Leclerc

Comment provoquer dans la réception d'une danse, cet état d'esprit et d’émotion qui est si particulier à celui de l'écoute de la musique ? En 1825 Beethoven, déjà sourd achève son Quatuor à cordes en la mineur, op. 132, une musique sublime, et un des sommets de la musique occidentale d'après certains. Lauréat du prix du jury pour la pièce de groupe de PODIUM 2019*, Danza Permanente est une transposition en danse, note par note, de la partition musicale de ce fameux quatuor. Chacun des quatre danseurs prend en charge la ligne d’un instrument, se faisant instrument et interprète à la fois, donnant à voir une composition effervescente et complexe, pleine d'humour et de sensibilité, le tout dansé dans un quasi-silence.

Durée : 55 min
Où ? les SUBS, Lyon
Quand ? Mer 9 juin - 15h15

Distribution & crédits
D’après l’œuvre de Ludwig Van Beethoven, Quatuor à cordes Op. 132 en la mineur, "Heiliger Dankgesang" | Chorégraphie & concept DD Dorvillier | Environnement acoustique, direction musicale Zeena Parkins | Distribution Liza Baliasnaja, Amanda Barrio Charmelo, Sébastien Chatellier, Walter Dundervill | Créé en 2012 avec les interprètes Fabian Barba, Nuno Bizarro, Walter Dundervill, Naiara Mendioroz, et avec le regard extérieur de Heather Kravas avec les voix enregistrées de Heike Liss, Jonathan Bepler et Carla Kihlstedt | Lumière Thomas Dunn | Costumes reprise 2019 DD Dorvillier | Direction technique Nicolas Barrot | Production Laura Aknin

*La tournée PODIUM 2020-2021 présente en France,
en Suisse et en Belgique les pièces chorégraphiques lauréates du concours PODIUM 2019. Retrouvez toutes les informations sur lepacifique-grenoble.com.

Très connectée à son héritage familial, la chorégraphe française basée à Bruxelles y puise pour cette dernière création, des éléments historiques qu’elle combine à un assemblage personnel pour illustrer la personnalité hors norme d'Ida Rubinstein, muse de Diaghilev et commanditaire du Boléro de Ravel. Dans cette ode au féminisme et à l’art, les trois interprètes dialoguent tour à tour avec celle qui n’en finit pas d’inspirer des générations d’artistes. "Un hymne à la poésie et à la danse comme invention de soi".
B.H.

Durée : 40 min
Où ? les SUBS, Lyon
Quand ? Jeu 10 juin - 14h + 16h30

Distribution & Crédits
Création et interprétation Lara Barsacq, Marta Capaccioli & Elisa Yvelin/Marion Sage | Conseils artistiques Gaël Santisteva | Scénographie et costumes Sofie Durnez | Assistant accessoires Ben Berkmoes | Lumières Kurt Lefevre | Musique Nicolai Tcherepnin, Claude Debussy, Maurice Ravel, Snow Beard, Tim Coenen, Lara Barsacq & Gaël Santisteva | Diffusion et communication Quentin Legrand / Rue Branly

Agathe Djokam Tamo invite le public à une déambulation illustrant les états rencontrés lors du travail de deuil, pour tenter de lui faire partager sa douleur. Passant du choc à la colère, puis de la résignation à la renaissance, cette expérience avant tout corporelle, reste un temps silencieuse avant de s’exprimer en paroles et musique. La jeune artiste, diplômée de l’Ecole des Sables au Sénégal, a été lauréate de l’édition 2020 du concours chorégraphique solo Simply the best de Serge Aimé Coulibaly au Burkina Faso.
B.H.

Durée : 40 min
Où ? les SUBS, Lyon
Quand ? Jeu 10 juin - 14h + 16h30

Distribution & crédits
Idée originale, scénographie, chorégraphie et interprétation Agathe Djokam Tamo / Lumières Romain de Lagarde
 

Aïcha M’Barek et Hafiz Dhaou explorent le mouvement en apnée.
L’ivresse des profondeurs : c’est ainsi qu’on appelle la narcose. Les chorégraphes Aïcha M’Barek et Hafiz Dhaou, nés à Tunis et aujourd’hui installés à Lyon, ont exploré cet état de corps comme métaphore d’une société asphyxiée. Dans Narcose, ils déploient une démarche radicale qui se traduit par une gestuelle dense et intériorisée. Les corps des danseurs sont emportés par une lame de fond musicale assurée par le musicien Haythem Achour, aka OGRA. Narcose est une expérience sensorielle envoûtante où le spectateur se retrouve plongé dans un état d’ivresse abyssal.
M.F.

Durée : 50 min
Où ? les SUBS, Lyon
Quand ? Jeu 10 juin - 15h15

Distribution & crédits
Conception et Chorégraphie Aïcha M’Barek & Hafiz Dhaou | Univers sonore OGRA Haythem Achour et Hafiz Dhaou | Lumières Xavier Lazarini

S’appuyant sur du matériel iconographique et des documents autobiographiques, la chorégraphe espagnole revisite l’histoire des postures de yoga et effectue en parallèle une recherche sur le désir et les émotions. Elle décrit comment la pratique du yoga postural exerce aujourd’hui un pouvoir indirect sur la manière de construire son identité personnelle, en relation avec les concepts de beauté, santé, pouvoir... Seule en scène, Núria Guiu s’adjoint les services d’un drône comme métaphore de contrôle numérique entre ces concepts et internet. B.H.

Durée : 50 min
Où ? les SUBS, Lyon
Quand ? Jeu 10 juin - 17h30

Distribution & crédits
Direction artistique et performance Núria Guiu | Conseil artistique Esther Freixa, Sónia Gómez| Conseil en dramaturgie Lluc Ubach | Conseil en scénographie et costumes Lola Belles | Photo et vidéo Alice Brazzit | Lumières Joana Serra