Cherchant à stimuler la nécessité et le sens profond du mouvement, l’enseignement proposé par Shlomi Tuizer met l’accent sur un travail organique, proche des sensations, où la forme est traversée, habitée par des intentions précises. Son approche tend à relier la prise de conscience des structures du corps au mouvement dansé et s’appuie sur différentes techniques et méthodes somatiques qui enrichissent la construction du danseur interprète. Un travail approfondi dans le rapport au sol, au poids et aux appuis se conjugue à une constante recherche de la verticalité et l’utilisation des forces opposées. Les variations de détente et de tonicité, les qualités du geste, la gestion du temps, la projection spatiale et le développement d’une capacité d’analyse du mouvement dansé sont des notions essentielles. Un travail qui propose à l’interprète des chemins progressifs vers un corps dynamique et engagé dans l’espace.

D’origine Israelienne, Shlomi Tuizer débute sa carriere à la Batsheva Dance Company, où il interprète les pièces d’Ohad Naharin, ainsi qu’un répertoire plus large incluant des pièces de William Forsythe, Angelin Preljocaj, Jiri Kylian, Russel Maliphant, etc… Par la suite, il collabore avec plusieurs chorégraphes en France et à l’étranger, notamment avec Hervé Robbe, Joanne Leighton, Lionel Hoche, Wally Cardona et Fabrice Lambert. En 2005 il fonde avec Edmond Russo la compagnie Affari Esteri, créant plusieurs pièces chorégraphiques dont inside ##### en 2009, Lings en 2010, le duo embrace en2012 et Tempéraments en 2014. Les pièces Guerrieri e Amorosi en 2015 et The State en 2017, Sont créées en collaboration avec le groupe Rock New Yorkais Elysian Fields. En 2016, Ils composent Zéro, un , trois, cinq avec l’écrivain Bertrand Schefer. Holy, sa dernière pièce, un solo dont il est aussi l’interprète, est créée en octobre 2018.

En partenariat avec le CND

Infos/réservations : adriana.falcone@ccnr.fr